L'existentialisme

783 mots 4 pages
Sastre au travers de ses phrases célèbres:
Sartre fait partie des philosophes dont le nom est connu dans le monde entier. Quelques une de ses formules sont célèbres, comme "L'existence précède l'essence", “L'homme n'est rien d'autre que ce qu'il se fait” , “L'homme est condamné à être libre” ou encore "L'enfer c'est les autres".
Je vais vous présenter les grandes lignes de l'existentialisme de Sartre, au travers de ses quatre célèbres phrases.
1) L'existence précède l'essence
Pour Sartre, l'homme est un être chez qui "l'existence précède l'essence", c'est-à-dire qui “est” d'abord et qui se définit ensuite, par ses choix, par ses actes. Ce qui signifie qu'il est libre.
Il se distingue ainsi des objets, par exemple de ceux produits par l'homme, qui sont d'abord définis, conçus puis qui existent ou sont produits ensuite.
Exemple: Un coupe papier, nous dit Sartre dans “L'existentialisme est un humanisme”, existe d'abord en tant qu'idée dans l'esprit de l'homme qui va le fabriquer : il en conçoit la fonction puis la structure avant de le réaliser. La définition de cet objet précède donc son existence matérielle. Dans le cadre de la philosophie athée de Sartre (où il n'y a pas de Dieu), nul esprit, nul Dieu n'a conçu l'homme avant qu'il en soit venu à exister. Il se trouve que l'espèce humaine existe, mais c'est seulement un fait. L'homme doit se définir lui-même, s'inventer.
Extrait de “l'existentialisme est un humanisme”
"Qu'est-ce que signifie ici que l'existence précède l'essence ? Cela signifie que l'homme existe d'abord, se rencontre, surgit dans le monde, et qu'il se définit après. L'homme, tel que le conçoit l'existentialiste, s'il n'est pas définissable, c'est qu'il n'est d'abord rien. Il ne sera qu'ensuite, et il sera tel qu'il se sera fait. Ainsi, il n'y a pas de nature humaine, puisqu'il n'y a pas de Dieu pour la concevoir."

2) L'homme n'est rien d'autre que ce qu'il se fait
De cela, il découle que "l'homme n'est rien d'autre que ce qu'il se

en relation

  • L'existentialisme
    8015 mots | 33 pages
  • L’existentialisme
    544 mots | 3 pages
  • L'existentialisme
    513 mots | 3 pages
  • L'existentialisme
    347 mots | 2 pages
  • L'existentialisme
    918 mots | 4 pages
  • L'existentialisme
    1583 mots | 7 pages
  • L'existentialisme
    1538 mots | 7 pages
  • l'existentialisme
    3600 mots | 15 pages
  • L'existentialisme
    820 mots | 4 pages
  • L'existentialisme
    587 mots | 3 pages