L'homme est-il un animal métaphysique ?

705 mots 3 pages
homme : Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des homini­dés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'aurait pourvu du langage.

animal : 1. Être vivant capable de se mouvoir : l'homme est un animal). 2. (Auj.) SYN. bête. 3. Théorie de l'animal-machine : théorie réduisant l'être animé à un mécanisme matériel ; pour DESCARTES, le corps humain, comme celui des bêtes, est une machine, mais l'homme possède en outre une âme au sens 5. Pour LA METTRIE, tous les animaux ne sont que des machines. 4. Animisme : toute doctrine ou religion qui attribue aux choses une âme au sens 1.

métaphysique : Domaine de la connaissance qui dépasse ce que nous pouvons connaître au moyen de nos sens, de l'expérience. Dieu, l'immortalité de l'âme, l'infini, le fait même que nous soyons capables de penser en conscience sont des problèmes métaphysiques.

- La métaphysique, selon la définition d'Aristote, est la "science des premiers principes et des premières causes", c'est-à-dire le savoir de ce à partir de quoi tout s'explique et ce qui ne dérive donc d'aucun principe antérieur de justification : la métaphysique est la science de l'absolu.
- L'homme est l'être qui rend la métaphysique possible, car il est seul capable d'accéder à des vérités et des principes qui excèdent le seul monde du vécu immédiat.
-Or, l'homme est également, et peut-être surtout, un animal, c'est-à-dire un être vivant doué d'un corps et de besoinsqu'il partage avec les autres êtres vivants.
- L'homme se définit-il donc absolument par sa nature "métaphysique", ou bien celle-ci ne constitue-t-elle qu'un reflet de son animalité même ? Mais si la métaphysique est rendue possible par l'homme, ne peut-on pas voir dans ce concept même d' "homme" un

en relation

  • L'homme est un animal métaphysique
    463 mots | 2 pages
  • Que signifie l'expression l'homme est un animal métaphysique ?
    1057 mots | 5 pages
  • Philo le monde comme volonté et comme représentation
    1739 mots | 7 pages
  • La philosophie
    652 mots | 3 pages
  • Commentaire d'un extrait de "le monde comme volonté et comme représentation" de schopenhauer
    1433 mots | 6 pages
  • L'homme n'est-il qu'un espece naturel?
    1922 mots | 8 pages
  • Commentaire de texte sur schopenhauer
    2322 mots | 10 pages
  • Fiche récap sur aristote
    1391 mots | 6 pages
  • Animal politique
    1092 mots | 5 pages
  • Schopenhauer: "l'etonnement philosophique"
    949 mots | 4 pages