L'irrévérence dans l'art contemporain

Pages: 22 (5427 mots) Publié le: 22 mai 2011
Astrid ROSTAING   :    
L'irrévérence dans l'art contemporain : un système esthétique ?

Selon les cas, l’art contemporain peut susciter passion, perplexité, intérêt, mépris. Depuis le début des années 1990, on assiste à nombre de débats et forums ayant pour thèmes "Où va l’art ?", ou encore "Tout l’art contemporain est-il nul ?".Ainsi l’art contemporain est-il en crise. Jamais il n’y a euautant de différends au sujet de la représentation de l’art. Les polémiques, entourant la légitimité de l’art contemporain, tournent au jeu d’invectives. Les uns parlent d’un art "officiel", les autres d’un art rétrograde et dépassé, mais tous s’interrogent sur la façon dont se fixe la valeur des œuvres contemporaines. De fait on ne peut plus se référer aux critères esthétiques traditionnels afind’analyser, reconnaître et qualifier l’art contemporain. À tel point qu’on tend à déplorer la mort de l’art. On s’aperçoit à ce propos qu’en fait, l’art contemporain semble exister à travers le "discours sur", c’est-à-dire à travers un terrorisme intellectuel persistant révélant que finalement ce qui est en crise est le discours sur l’art contemporain et non l’art contemporain seul. En effet, malgréles rumeurs concernant la disparition de l’art, les peintres peignent, les sculpteurs sculptent, les installateurs installent et les concepteurs conçoivent. Il reste qu’aujourd’hui l’art est pluriel et de ce pluralisme découlent des difficultés en matière d’esthétique. Il s’agit donc ici de relancer le débat sur l’art contemporain, de l’enrichir sans prétendre y mettre un terme, en se concentrantsur un axe commun, un aspect qui, malgré leur pluralisme, rassemble les œuvres contemporaines entre elles : l’irrévérence. Procédons à une définition des termes utilisés. Par art contemporain, son nom l’indique et l’expression "histoire contemporaine" le dit, on entend d’abord l’art du moment, quelle que soit sa forme, et que celle-ci prétende à la nouveauté ou y renonce. Dans le domaine de l’art,au contraire, l’adjectif "contemporain" vient spécifier l’art qui à la fois hérite de la tradition dite classique (en tant qu’expression de la culture cultivée) et rompt avec elle par différentes mises en cause de sa définition. Cette nouvelle direction est apparue dès l’après seconde guerre mondiale avec comme précurseur Marcel Duchamp. Aujourd’hui, cette catégorie des arts visuels repose sur latransgression systématique des critères artistiques, propres aussi bien à la tradition classique qu’à la tradition moderne mais aussi contemporaine. En outre, l’art contemporain repose essentiellement sur l’expérimentation de toutes les formes de rupture, de mise à distance avec ce qui précède. L’art contemporain ne signifie donc pas forcément art actuel, ou art d’aujourd’hui. Néanmoins, jeparlerai ici de l’art contemporain dans sa forme actuelle. L’esthétique, en tant que réflexion philosophique sur l’art et sur les relations que l’homme entretient avec les œuvres, est bousculée par ce détachement persistant que représente l’art contemporain. En effet, comment répondre aux questions telles : "Qu’est-ce que l’art ? Quand y a-t-il art ? Comment juger de l’art ?" face à un art qui a pourprincipe l’investissement de voies inédites et la péremption de ce qui les précède.L’irrévérence est synonyme d’irrespect, révolte, curiosité, doute, liberté, rire, ironie, c’est-à-dire de toutes les expressions de l’esprit de distance. Par irrévérence, on entend "ne se suffire de rien", "se dissocier", "se réapproprier". Au lieu de vivre le monde, les acteurs d’irrévérence le mettent à distance, ledémystifient, le nient ou le dénigrent. Ils se nourrissent de questions et non de réponses. Ils privilégient le désir de connaissance contre le désir de sécurité, l’inquiétude contre la paix de l’esprit. Ils aperçoivent en face d’eux un monde qui s’abandonne, et ils s’en retirent, le définissent comme un objet, l’analysent, le critiquent, en dégagent les contradictions, et cherchent à le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'art contemporain
  • L'art contemporain
  • L'art contemporain
  • Quels lieux pour l'art contemporain?
  • L'art contemporain, une fumisterie ?
  • introduction "le marché de l'art contemporain"
  • L'art contemporain au musée
  • L’art : du moderne au contemporain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !