Alexis, ou le traité du vain combat

par

Présentation

En 1929 paraît le premier roman de l’écrivaine Marguerite Yourcenar. Alexis ou le Traité du vain combat, œuvre d’un peu plus de cents pages, se présente sous la forme d’une longue lettre qu’un mari écrit à sa femme, où il paraît également s’adresser à lui-même. Il s’agit d’une justification auprès de son épouse d’un homme qui accepte enfin son homosexualité et la lui explique.

Dans l’essai intitulé Marguerite Yourcenar, les yeux ouverts, qui se compose d’interviews qu’elle a accordées à Matthieu Galey, ces mots de l’auteure sont rapportés : « Alexis était quelqu'un que je connaissais et aimais, mais que je désirais décrire en l'éloignant assez pour le placer un peu à une autre époque vingt ans en arrière, avec le fossé de la guerre de 1914. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Alexis, ou le traité du vain combat