Antigone

par

Antigone

C’est l’héroïne tragique de la pièce. Au tout début, elle s’oppose ouvertement à sa sœur Ismène. Contrairement à la tendre et docile Ismène, Antigone est plutôt rebelle et récalcitrante. Antigone a un profil physique masculin et est peu confortable dans sa féminité. Elle est l’antithèse de l’héroïne mélodramatique, diamétralement opposée à Ismène. Face à sa sœur, elle a toujours été difficile et terrorisante. Aussi, il existe une certaine rivalité entre les deux : Antigone envie de quelque sorte Ismène qui semble appartenir à ce monde en tant que femme ; et tous les hommes n’ont d’yeux que pour elle. C’est pour cela qu’elle dérobera quelques vêtements féminins de sa sœur Ismène, afin de pouvoir séduire Hémon (fiancé d’Antigone). Néanmoins cette tentative échouera, car de tels plaisirs féminins ne semblent pas être faits pour notre héroïne atypique.

Antigone se tient comme la jeune fille qui s’oppose toute seule au régime de puissance. A la fin, la tragédie d’Antigone réside dans son refus de céder à ses propres désirs.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Antigone >

Dissertation à propos de Antigone