Cinq leçons sur la psychanalyse

par

Le dialogue scientifique

MaisFreud s’inscrit en même temps dans les débats scientifiques de son temps ettente, par cette conférence, de répondre aux critiques que les autreschercheurs ont pu lui adresser : le texte se tisse de références à des débatsplus précis, et devient alors une véritable défense de la jeune discipline.

 

A.  Un texte polyphonique

 

         La présence des travaux de Breuer et deCharcot, mais aussi celle du pronom « nous », dans le discours de Freud,établit d’abord une défense générale : le psychanalyste parle au nom detous les chercheurs et médecins qui l’entourent et qui travaillent à faireavancer la discipline. Le texte résonne ainsi des échos de toute uneprofession, et dresse le portrait d’un effort commun qui construit, pierreaprès pierre, les fondations d’une nouvelle discipline. Mais Freud ne donne passeulement la parole à ses collègues, il synthétise quelques critiques qui luiont été adressées pour mieux défendre ses recherches.

 

B.  La réponse aux critiques

 

         La troisième leçon est l’occasion pourFreud de prendre la défense de la psychanalyse contre un des reproches les pluscourants : le public, scientifique ou profane, fait souvent remarquer que lesrésultats des chercheurs ne sont jamais fiables, que les cas divergent sanscesse, et qu’aucune rigueur scientifique n’est présente dans les ouvrages despsychanalystes : « Vous serezpeut-être étonnés d’apprendre que nous l’avons entendu juger par une quantitéde personnes qui ne savent rien de la psychanalyse, qui ne l’emploient pas etqui poussent l’ironie jusqu’à exiger que nous leur prouvions l’exactitude denos résultats. » Freud propose ici une réponse étrange ; sans défendreles outils de la psychanalyse, qui sont assurément purement herméneutiques, etqui ne se fondent sur aucune règle vérifiable, il attaque ses détracteurs surle champ même de la psychanalyse, en arguant que ces derniers sont gouvernéspar leur « surmoi » qui refuse de donner du crédit à la psychanalyse, tantcette dernière donne la parole aux passions et sentiments que chacun a refoulés.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le dialogue scientifique >