Cléopâtre captive

par

Octave César

C’est l’empereur régnant sur Rome. Il a vaincu Marc Antoine qu’il considère d’ailleurs comme traitre. Il tient Cléopâtre, son amante, captive, et ne souhaite pas la tuer, mais faire d’elle et de ses enfants ses esclaves : « souhaitons à l'ennemi cent vies, Qui luy seroient plus durement ravies…»

Il a toujours éprouvé un ressentiment envers elle, car il la considère responsable de la trahison de Marc Antoine envers Rome : « Que diriez-vous du tort fait aux Rommains, Qui s'enfuyoient secrètement des mains. De vostre Antoine, alors que vostre rage Leur redoubloit l'outrage sus l'outrage ? », et aussi de la destruction de son mariage avec sa sœur, Octavienne :

« Vous le paissiez de ruse et de finesses, De mille et mille et dix mille caresses… ». C’est pour ces principales raisons qu’il souhaite se venger d’elle en la faisant souffrir, car la mort pour elle serait un châtiment beaucoup trop facile.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Octave César >

Dissertation à propos de Cléopâtre captive