Dalva

par

Résumé

Dalva est un roman souvent considéré comme l’œuvre la plus aboutie et la plus poignante de Jim Harrison. Il raconte l’histoire de son héroïne éponyme, originaire du Nebraska, âgée de quarante-cinq ans au moment où le roman commence. Femme indépendante, elle travaille à Santa Monica pour les services sociaux auprès d’enfants en difficulté, et ce après avoir exercé toutes sortes d’autres emplois au cours d’une vie aventureuse. Petite-fille du riche rancher Northridge, sa situation financière l’autoriserait en réalité à ne pas travailler. Son père est mort en Corée lorsqu’elle avait dix ans, les laissant, sa mère Naomi, sa jeune sœur Ruth et elle-même, seules avec son grand-père, dont elle a été particulièrement proche, jusqu’à ce qu’il meure à son tour lorsqu’elle avait dix-sept ans.

À quinze ans, Dalva est tombée amoureuse, puis enceinte, de Duane Cheval-de-Pierre, un jeune métis indien travaillant au ranch pour Northridge. Duane a disparu juste après la conception de l’enfant, lequel a été donné à adopter. Lorsque le roman commence, Dalva vient de décider de retrouver la piste de son fils. Elle est la narratrice de la première partie du livre.

Dalva quitte Santa Monica et la Californie où elle vit depuis de nombreuses années car un évènement particulier vient de se produire. Alors qu’elle travaillait dans une clinique pour adolescents toxicomanes, elle a reçu la visite d’un jeune garçon mexicain qui lui a raconté qu’il se faisait violer par son oncle. Après l’avoir confié à des médecins, Dalva décide d’aller trouver la mère du garçon pour l’informer, mais c’est l’oncle en question qu’elle rencontre. Il tente de l’agresser mais de jeunes Mexicains témoins de la scène, avec lesquels Dalva venait de plaisanter quelques minutes plus tôt, le battent à coups d’antennes de télévision pour la défendre. L’oncle finit par s’enfuir et Dalva perd son emploi suite à cet épisode. De plus, elle apprend que rester dans son appartement lui ferait courir un danger, puisque l’oncle va certainement chercher à se venger de l’humiliation qu’elle lui a fait subir.

C’est alors qu’elle décide de rentrer dans la propriété familiale du Nebraska où vit sa mère veuve, Naomi, une institutrice qui lui propose de reprendre son poste à la rentrée suivante. Dalva retrouve également sa sœur cadette Ruth. Celle-ci, mélomane, a eu un enfant une quinzaine d’années plus tôt avec un homme charmant, Ted, qui s’est révélé par la suite être homosexuel, ce qui a entraîné leur divorce. Lorsque le roman commence, Dalva, Naomi et Ruth ont une discussion au cours de laquelle Ruth confie avoir un nouvel amant, un prêtre avec lequel elle espère avoir un enfant. Mais celui-ci est muté au Costa Rica aussitôt son péché avoué.

Dalva quant à elle a une aventure avec Michael, un professeur d’université brillant intellectuellement mais alcoolique et légèrement dépressif, qui la suit de la Californie au Nebraska. Michael n’a pas rencontré Dalva par hasard ; il travaille sur un livre sur les Indiens, et il espère qu’elle lui donnera accès aux documents de sa famille. Le grand-père de Dalva était en effet à demi sioux, son propre père ayant joué un rôle actif dans la communauté indienne après la guerre de Sécession lorsqu’il arpenta leurs territoires pour apprendre aux Indiens l’art de la culture. Il est essentiel pour Michael de consulter ces documents, car son travail n’avance pas et il fonde tous ses espoirs sur cette base de données originales.

Dalva rend visite à son ex-beau frère Ted dont elle espère qu’il pourra l’aider à retrouver la piste de l’oncle violeur afin que celui-ci soit jugé. Celui-ci accepte et suggère de confier la mission à son ami Andrew, un ancien détective à qui Dalva confie également celle de retrouver son fils.

Dalva, en accord avec sa mère et sa sœur, finit par accorder à Michael ce qu’il demande et lui confie le coffre contenant les journaux intimes de son arrière-grand-père. L’universitaire, n’ayant pas le droit de se déplacer avec ces documents, s’installe dans un des bâtiments du ranch où il se livre à ses recherches. Lundquist et sa fille Frieda, les deux vieux employés suédois, l’encadrent du mieux qu’ils peuvent. Michael profite également de la présence épisodique de Dalva, qui lui fait signer un contrat l’autorisant à surveiller sa consommation d’alcool.

Après avoir passé un weekend avec sa mère, sa sœur, Michael et la fille de celui-ci, Dalva rentre chez elle à Santa Monica. Dans la nuit, elle est réveillée par un coup de téléphone d’Andrew qui lui annonce l’arrestation du violeur. Dalva fait ensuite l’amour avec Andrew.

Le livre fait des allers-retours permanents entre le passé et le présent. Ainsi, lorsque Dalva cherche à expliquer dans quelles circonstances elle a pu tomber enceinte aussi jeune, elle raconte d’abord la fascination qu’elle exerçait sur les hommes dès l’adolescence. Duane et elle se tournent autour presque dès l’arrivée du jeune homme au ranch, mais celui-ci déclare ne pas vouloir la séduire car elle est blanche et que les garçons du comté racontent qu’elle se donne à tout le monde. Dalva lui répond que c’est faux et qu’elle est en partie indienne de par son grand-père. Duane part alors se battre avec les garçons qu’il a entendu raconter des mensonges ; il est arrêté mais Northridge le fait libérer facilement.

Dalva raconte aussi son amitié d’adolescence avec une jeune fille nommée Charlene qui, en raison de sa pauvreté, se prostituait au chasseurs de faisans quand la saison venait. En compagnie de cette amie, Dalva a participé à quinze ans à une cérémonie de baptême dans une rivière, à l’issue de laquelle elle retrouva Duane, qui la guida à sa tente où ils firent l’amour pour la première et seule fois. Duane disparaît dans la foulée et Dalva cache sa grossesse un certain temps. Quand finalement elle l’annonce à sa mère, elle prétend que le père est un chasseur de faisans. Au cours d’une conversation avec son grand-père, celui-ci lui raconte que des années auparavant, lui-même, son fils (le père de Dalva) et son autre fils Paul sont partis ensemble à la chasse, et qu’au cours de cette expédition Paul a rencontré une jeune et jolie Sioux qui a eu une aventure avec le père de Dalva. Celle-ci est tombée enceinte et Northridge est resté en contact avec elle pour lui payer une pension – Duane est donc le demi-frère de Dalva.

Dalva est envoyée en Arizona chez son oncle Paul le temps de sa grossesse pour plus de discrétion. D’abord, elle vit quelque temps chez un cousin de sa mère et son épouse, Warren et Maureen. Là-bas, elle reçoit un courrier de Duane qui lui envoie son collier porte-bonheur.

Chez Paul, Dalva fait de longues marches, apprend l’espagnol et s’intéresse aux plantes. Après son accouchement son bébé est aussitôt adopté par un couple de Minneapolis. Suite à la naissance Dalva tombe malade et apprend qu’elle est désormais stérile.

Plus tard, à dix-sept ans, Dalva, à qui son grand-père a offert une voiture, fugue à la recherche de Duane. Elle se fait arrêter et ramener très vite à la maison. Finalement, c’est son grand-père qui l’aide en la conduisant à Rachel, la mère sioux de Duane, laquelle est devenue une ex-alcoolique charmante. Peu de temps plus tard, Northridge meurt, laissant Dalva, Naomi et Ruth malheureuses et à la tête d’une fortune considérable.

En 1972, Dalva reçoit une carte de Duane dont elle n’avait plus reçu aucune nouvelle depuis leur très courte aventure. Il lui demande de venir immédiatement le retrouver à Key West. Il y travaille comme pêcheur et vit avec le couple Pindar. Duane a été gravement blessé durant la guerre du Viêt-Nam et il a convoqué Dalva pour l’épouser afin qu’elle touche sa pension, car on lui a annoncé une mort prochaine. Une fois réunis ils se saoulent tous ensemble et pendant la nuit, Duane se suicide en disparaissant avec son cheval dans la mer.

 

Michael devient à présent le narrateur. Il raconte tout d’abord sa rencontre avec Frieda, la fille de Lundquist, l’homme de main de Northridge. Il décrit la partie de la ferme où il se trouve et ce qui l’entoure puis part se promener. Il se perd dans la nature et il est finalement ramené au ranch par un inconnu.

Dalva l’emmène ensuite à la banque y chercher les archives familiales pour ses travaux. Michael est surpris de découvrir cinq coffres parfaitement rangés au lieu du désordre qu’il avait imaginé.

Dans les semaines qui suivent Michael boit, dont une fois mémorable avec Lundquist qui évoque Duane devant lui ; il réfléchit à sa vie passée, fréquente Dalva avec qui il fait quelques promenades, s’intègre en quelque sorte à la vie courante d’une ferme dans le Nebraska. En même temps, il se plonge dans les journaux de J. W. Northridge, l’arrière-grand-père de Dalva. Celui-ci, parti seul parcourir le pays après la guerre de Sécession pour diffuser ses connaissances en horticulture et en agriculture aux Indiens afin de les aider à s’adapter à leur nouveau mode de vie, rencontre et fréquente des chefs sioux célèbres, notamment Crazy Horse. Il décrit la faune et la flore, ses rencontres, les cérémonies rituelles auxquelles il participe. Ces journaux sont, comme Michael s’y attendait, un document extrêmement précieux sur l’histoire des Sioux. Au cours d’une de ses promenades, Northridge aperçoit une jeune fille blanche se baigner dans une rivière, puis il ne peut chasser son image de son esprit. Il la retrouve finalement plus tard avec toute sa famille, les Jensen. La jeune fille, Aase, est suédoise, et bien que malade, elle répond aux avances de Northridge. Le père refuse au départ l’idée d’un mariage puisque sa fille souffre de la tuberculose, mais Northridge insiste, jure qu’ils ne s’éloigneront pas de la famille et qu’il ne quittera pas la jeune fille à cause de sa maladie. Ils finissent pas se marier et la jeune épouse meurt très peu de temps après. Puis, un de ses amis qu’il considère comme un frère meurt également et Northridge devient responsable de sa femme Petit Oiseau, qui devient sa seconde épouse, l’arrière-grand-mère de Dalva.

Paul apprend à Dalva qu’il a retrouvé le jeune garçon violé. Michael apprend par Naomi qu’une jeune fille du comté, Karen, souhaite l’interviewer en sa qualité d’universitaire et d’écrivain. Lors de leur rencontre, Michael la convainc de se déshabiller et de le laisser la toucher en prétendant qu’il peut l’aider à intégrer une agence de mannequins ; il lui demande en outre de lui apporter des photos d’elle. Naomi, avertie, met Michael en garde contre le risque qu’il y a à fréquenter une jeune fille dans le Nebraska profond. Cependant, Karen revient d’elle-même donner les photos promises, puis se livre à une fellation sur Michael éberlué.

Naomi raconte à Michael que le frère de Aase était son propre grand-père. Puis Michael se rend au Rotary Club de la région où il doit faire une allocution. Au retour, Naomi et lui retrouvent Dalva qui leur annonce la mort de Rachel, la mère de Duane. On apprend également que Naomi s’est liée avec un jeune homme du nom de Nelse avec qui elle observe les oiseaux, une de ses passions.

Michael passe une nuit dans un motel avec Dalva ; le lendemain, elle le laisse seul un instant dans une buvette où il se fait alors frapper par le père de Karen, qui a tout appris au sujet des photos.

 

Dalva redevient la narratrice. Elle est fâchée contre Michael mais cherche néanmoins à lui éviter un procès pour détournement de mineur. Naomi lui avoue qu’elle avait deviné que Duane était le père de son bébé. Le père de Karen abandonne ses poursuites.

Dalva revient alors en arrière dans son récit et raconte comment elle est retournée vivre quelque temps chez son oncle Paul après son mariage avec Duane et la mort de celui-ci. À cette occasion, Paul et Dalva ont tenu un journal commun dont quelques extraits sont livrés au lecteur.

Pendant le séjour de Michael à l’hôpital, Dalva retrouve Paul, qui présente Fred à Ruth, un de ses amis, espérant qu’ils se plaisent et se marient.

Dalva se rend ensuite chez un fermier du Nebraska nommé Sam Embouchure de Rivière à qui elle veut acheter un chiot. Ils font ensemble une promenade à cheval et entament une aventure amoureuse. Dalva rompt avec Michael. Andrew annonce à Dalva qu’il a retrouvé son fils. Dalva rencontre sa mère adoptive qui lui raconte l’enfance de celui-ci. Elle apprend finalement que son fils n’est autre que Nelse, le compagnon de promenade de Naomi, elle-même au courant depuis peu. Dalva passe une soirée avec Naomi et Nelse. Elle emmène ensuite son fils voir l’endroit où elle a rencontré son père, et le livre se termine sur cette scène.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >