Dalva

par

A la recherche d’un fils

Dalva, en dépit de sa force de caractère et son indépendance n’en demeure pas moins une femme, caractérisée par certains sentiments forts au nombre desquels l’amour occupe une grande place. La série d’aventures amoureuses qu’elle a connues est là pour en témoigner. Mais il est un sentiment qu’éprouvent les femmes qui surpasse de loin tout ce qu’elles peuvent ressentir pour un homme, et il s‘agit de l’amour filial. Dans le cas de Dalva, cet amour revêt quelque chose de particulier car elle fut obligée d’abandonner son fils alors qu’elle n’était qu’une adolescente. Il va sans dire que l’aiguillon des remords avait certainement tendance à renforcer ce sentiment. Difficile pour un lecteur lambda de se mettre dans la tête du personnage pour se représenter ce qu’elle a dû ressentir. Seules les femmes en général, et les mères ayant affronté cette situation en particulier, le peuvent vraiment. Mais cet extrait pourrait aider à comprendre Dalva : « je n’avais pas pleuré lors de l’enterrement, mais tous ceux que j’avais déjà perdu au cours de ma brève existence, deux pères, un fils, un amant, ont commencé de tourbillonner dans mes esprits »…. Cette quête de l’héroïne tient donc une place importante dans l’œuvre, mais Jim Harrison ne s’est pas limité qu’à cela. Car il a également été question de quelques problèmes auxquels était confronté certaines minorités du peuple américain, notamment les indiens.

Inscrivez-vous pour continuer à lire A la recherche d’un fils >

Dissertation à propos de Dalva