Enfance

par

Présentation

Nathalie Sarraute, née en 1900, est une écrivaine affiliée au mouvement dit du nouveau roman, lequel remet en question les fondements de l'écriture : comme le surréalisme qui renversait les codes romanesques et poétiques du XIXe siècle, le nouveau roman récuse l'héritage balzacien, et tente d'explorer les terres de la création littéraire.

En 1956, Nathalie Sarraute publie un essai, L'Ère du soupçon, dont le titre indique bien la méfiance que ces auteurs éprouvent pour les conventions établies : elle appelle à un bouleversement des conventions romanesques.

Figure de proue, avec notamment Robbe-Grillet ou Butor, du mouvement du nouveau roman, cette auteure offre en 1983 une autobiographie qui réfléchit sur les conventions de cette écriture du moi passé. Enfance s'inscrit donc dans ce même mouvement de révolution des genres littéraires, et offre une esthétique personnelle et novatrice de l'écriture de soi, qui accepte le doute et l'à-peu-près, pour lutter contre les mensonges des siècles passés, qui servaient des autobiographies trop lisses et trop précises pour être entièrement...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Enfance