Enfance

par

La fascination du langage

         Digne membre du nouveau roman, Nathalie Sarraute offre une œuvre autobiographique qui ne se centre pas seulement sur son moi passé, mais qui réfléchit sur l'acte même d'écrire, sur la langue utilisée. Les mots sont ainsi traités sur deux modes distincts : ce sont des outils de l'auteure pour évoquer un réel disparu, mais aussi des phonèmes qui résonnent dans ses souvenirs, qui transpercent le temps pour venir à nouveau éclater aux oreilles du lecteur.

 

A/ Le pouvoir évocateur des mots

 

Inscrivez-vous pour continuer à lire La fascination du langage >

Dissertation à propos de Enfance