Entretiens

par

Analyse de l'oeuvre

Entretiens d’Épictète est une œuvre parue pour la première fois probablement entre la fin du premier siècle et le début du deuxième siècle. Dans notre corpus, le philosophe latin de langue grecque, ancien esclave à Rome, affranchi, puis banni, aborde une fois de plus le sujet de la dépendance. En effet, tout comme dans son Manuel, Épictète, stoïcien confirmé, fonde sa morale sur la différence entre ce qui dépend de l'individu et ce qui n'en dépend pas. Il existe un grand nombre de versions de cette œuvre et l’édition que nous utilisons dans le cadre de cette étude date de 2009.

Notre corpus s’ouvre sur la différence entre les choses qui dépendent de nous et ce qui n’en dépendent pas. L’auteur estime que ce sont les dieux qui sont à l’origine de cette répartition. Ils ont fait de la nature humaine un diagramme : « Les dieux donc, ainsi qu’il convenait, n’ont mis en notre pouvoir […] pour ce reste par les objets du dehors » (P. 3). Le fait que nous disposions de certaines qualités et pas d’autres est l’œuvre des Dieux. Ils ont pris la décision de répartir ainsi les choses car ils ont constaté qu’il existait une multitude de choses externes à l’Homme, qu’il ne peut pas contrôler dans leur totalité. Ils nous ont dotés de la raison, une qualité propre et intérieure à l’humanité, afin que nous puissions réfléchir avant d’agir, peser les conséquences de nos actions avant de les poser. En outre, l’auteur procède à une classification des éléments qui sont en notre pouvoir et ceux qui ne le sont pas. Dans sa classification, il souligne que tout ce qui est extérieur à l’Homme ne dépend pas...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Analyse de l'oeuvre >

Dissertation à propos de Entretiens