Essai sur les éléments principaux de la représentation

par

CHAPITRE V : Causalité, finalité, personnalité

Dans ce dernier chapitre, Hamelins’approche de l’homme. On comprend à ce stade que le trajet de l’essai estd’aller du plus conceptuel au plus concret, au plus pratique. Car si Hamelinquestionne d’abord la finalité, et en particulier la doctrine des conditionsd’existence – ce qui est encore, il faut l’avouer, très théorique –, il envient finalement à évoquer le moi et la conscience humaine. Il décortique lesmécanismes de l’esprit et répertorie trois types de représentation de lapensée : une théorique, une pratique, une affective.

         Sadernière pierre à l’édifice, une sous-partie titrée « Les êtres dépendants »,rappelle avec une grande acuité que l’homme ne peut pas construire sa penséeautrement que dans une communication, une relation avec autrui, que ce soitl’autre humain ou l’autre divin. Ainsi, Essaisur les éléments principaux de la représentation a beau s’inscrire dans unetradition philosophique bien marquée, qui cite toutes ses influences, qu’ellessoient cartésiennes ou aristotéliciennes, Hamelin ouvre aussi le chemin à uneréflexion bien plus moderne, qui pense l’homme non plus comme un objet isolé,mais dans son interaction avec l’autre, tel que le fera par exemple Jean-PaulSartre avec sa théorie du regard.

 

         OctaveHamelin est un auteur intéressant, qu’il n’est certainement pas nécessaire delire dans le détail s’il s’agit simplement de se forger une culture généraledécente. En revanche, s’il s’agit de se former une connaissance philosophiqueapprofondie, la lecture complète et attentive de cet Essai peut être passionnante.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur CHAPITRE V : Causalité, finalité, personnalité >