Hélène ou le règne végétal

par

Une poésie empreinte de nature

René Guy Cadou invite la nature dans ses vers. La nature est aussi présente dans ses poèmes qu’elle ne l’est dans le titre du recueil. Ainsi, il procède à une assimilation de l’humain dans le végétal et du végétal dans l’humain. Il personnifie les éléments de la nature en leur attribuant des gestes.

« Mais moi seul dans la grande nuit mouillée

L’odeur des lys et la campagne agenouillée [...]

– Tu périras d’oubli et  dévoré d’orgueil

– Oui mais l’odeur des lys la liberté des feuilles ! » (« Pourquoi n’allez vous pas à Paris ? »)

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une poésie empreinte de nature >

Dissertation à propos de Hélène ou le règne végétal