Hernani

par

Actes III

Quelque temps après, le château est en émoi : Ruy Gomez et sa nièce Doña Sol vont se marier et la cérémonie est en pleine préparation.

Don Ruy Gomez est comblé : en plus du mariage qui arrive, il a eu vent d’une rumeur annonçant la mort d’Hernani.

Le mariage arrive et durant la cérémonie, un pèlerin se présente aux portes du château, on le fait entrer. Il aperçoit Doña Sol en robe de mariée, il perd son sang-froid et annonce sa véritable identité : « je suis Hernani ».

Hernani est alors recherché par les troupes du roi Don Carlos, mais Ruy Gomez, pour qui les règles de l’hospitalité sont sacrées, l’accueille et le protège dans son château.

Hernani et Doña Sol se retrouvent seuls, Doña Sol lui assure qu’elle l’aime toujours, et lui montre un poignard qu’elle a volé au roi. Les deux amants s’embrassent, ce qui rend Ruy Gomez fou de rage ; il critique le comportement d’Hernani qu’il accueille et qui tente de saboter le mariage. Mais cela ne l’empêche pas de continuer à le protéger dans son château, il en va de son honneur.

Le roi et sa troupe, informés de la présence d’Hernani, arrivent au château précédés par le bruit des trompettes. Don Carlos est furieux contre Ruy Gomez qui a accepté d’abriter Hernani, il lui annonce : soit il accepte de lui livrer Hernani, soit le roi fait tuer le vieux duc. Mais ce dernier reste très digne et refuse de dévoiler la cachette d’Hernani.

Devant tant de courage, le roi qui semblait pourtant sûr de lui ne le fait pas tuer mais emmène Doña Sol. Les troupes parties, Hernani sort de sa cachette et exprime une grande gratitude à l’égard de son hôte pour son courage. Il lui offre sa vie et tous deux fomentent un plan afin de tuer le roi.  

Inscrivez-vous pour continuer à lire Actes III >

Dissertation à propos de Hernani