Hérodias

par

Salomé

Elle est la fille d’Hérodias. Son personnage fonctionne comme l’intrigue de ce conte, reprise de la Bible, de ce même personnage de Salomé. Salomé était une femme magnifique, d’une beauté envoûtante, quasi mystique. Elle incarne la femme orientale, la danse, la grâce, et fera l’objet de nombreux fantasmes et de représentations tant par les écrivains que les peintres.

Elle arrive à la citadelle au début du conte sans être présentée à personne sous sa véritable identité, ce qui intrigue les hommes, curieux et attirés par cette magnifique jeune femme. Ses apparitions rares et son silence la rendent plus désirable au fur et à mesure que l’intrigue avance, jusqu’à ce qu’elle apparaisse au festin donné par Antipas pour son propre anniversaire.

La beauté et le charme de Salomé relèvent presque de la sorcellerie, c’est en cela qu’elle est une « beauté maudite » ; elle ressemble à sa mère plus jeune : « Sur le haut de l'estrade, elle retira son voile. C'était Hérodias, comme autrefois dans sa jeunesse. Puis elle se mit à danser. »

La danse de Salomé, vers la fin du récit, fait partie des passages importants de ce conte. Cette scène est décrite de manière très sensuelle par l’auteur, que l’on sent enivré par ses souvenirs de voyages orientaux. En effet, tout d’abord décrite de façon neutre : « ses pieds passaient », « ses pieds ne s’arrêtaient pas », l’auteur s’intéresse à sa danse et tente de l’interpréter : « semblait prête à s’envoler », le verbe sembler marquant son hésitation, tout comme : « on ne savait pas si elle pleurait un dieu, ou se mourait dans sa caresse », laissant deux options à sa vision.

Flaubert en fait ensuite une description très sensuelle ; on prend conscience de la beauté et des charmes de Salomé, dont le corps est harmonieux et charnu (« ses bras arrondis »), et la danse se révèle agréable à regarder et très bien maîtrisée : « se tordait la taille », « balançait son ventre avec des ondulations de houle, faisait trembler ses seins ».

Sa beauté et ses charmes envoûtent totalement Antipas, qui lui promet ce qu’elle veut.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Salomé >