Jeannot et Colin

par

Résumé

Jeannot et Colin est un conte philosophique écrit par Voltaire en 1764 par lequel il dénonce l’éducation des parents riches qui gâtent leurs enfants et font d’eux des êtres prétentieux sans grandes valeurs morales. L’auteur y place la vertu au-dessus de la fortune. Cette histoire se veut aussi être une réflexion sur la société en général et l’éducation telle qu’elle est alors prisée.  

La ville d’Issoire en Auvergne est le lieu d’une grande histoire d’amitié entre deux jeunes écoliers : Jeannot et Colin. Jeannot est le fils d'un marchand de mulets, Colin celui d'un brave laboureur. Les deux jeunes garçons passent presque tout leur temps ensemble. Cette amitié pure et innocente dure toute la période de leur scolarité, jusqu'au jour où Jeannot reçoit de son père, parti pour Paris avec sa mère, un bel et élégant habit, ce qui le comble d'aise et l'emplit de vanité. Puis il est appelé par son père à la capitale. En effet, le père de Jeannot, de marchand de mulets qu'il était est devenu homme d'affaires, a connu une fortune rapide et a pu acheter un titre de noblesse : il est devenu le marquis de la Jeannotière. Il a donc décidé de retirer Jeannot de l'école pour que celui-ci fréquente le beau monde de Paris. Le bel habit et la perspective d'une vie plus luxueuse tournent un peu la tête au jeune garçon, et il quitte son ami Colin en le gratifiant d'un au revoir condescendant. Colin en est fort attristé, car non seulement il perd son ami mais en outre il mesure le caractère médiocre de sa propre condition. Il lui écrit pourtant, et Jeannot ne...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Jeannot et Colin