Jeannot et Colin

par

Jeannot

Il a vécu dans une famille plutôt aisée, son père étant un célèbre marchand de mulets. Il est très proche de son ami d’enfance Colin, mais lorsque son père lui fait savoir ses intentions de faire de lui un marquis, il devient hautain et vaniteux, se croyant au-dessus de tout le monde, même de son ami Colin : « un tailleur apporta à Jeannot un habit de velours à trois couleurs […] Jeannot prit un air de supériorité qui affligea Colin. » Son caractère change radicalement et il abandonne ses études : « Dès ce moment Jeannot n'étudia plus, se regarda au miroir, et méprisa tout le monde. » Son amour des richesses et son désir de vivre comme un bourgeois influencent son comportement, et aveuglé par tout cela Jeannot perd de vue ce qui est réellement important.

Jeannot devient donc victime de ses richesses : d’abord parce qu’elles gouvernent son attitude et l’entraînent vers la mauvaise voie, ensuite parce que sa raison est tellement obscurcie qu’il se fait lui-même exploiter par quelqu’un de beaucoup plus rusé que lui. Il s’agit de la jeune veuve parisienne qui n’a qu’une seule intention : s’octroyer les richesses de sa famille. Jeannot tombe naïvement sous son charme et dans son piège – il demande sa main en mariage. Mais lorsque sa famille fait face à des temps difficiles et qu’il réalise que ni sa femme ni ses amis bourgeois ne sont à ses côtés, Jeannot, honteux, ouvre les yeux : « Tous mes amis du bel air m'ont trahi, et Colin, que j'ai méprisé, vient seul à mon secours. »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Jeannot >