L'échappée belle

par

Un roman typique « Gavaldéen »

L'ouvrage d’Anna Gavalda est un roman typique de son style d'écriture habituel. En effet, le texte est très comique, plein de gaieté. Il nous fait sourire par son réalisme, les manifestations du caractère des personnages : Nono et son machisme ; Lola et Garance et leur complicité ; Carine et ses excès, qui fait même l’objet d’un comique d'exagération : « Parce que Carine, elle voit les microbes ».

Le langage employé est souvent très familier mais il caractérise le style de Gavalda ; il est ainsi question de « Chouchounou des PTT », de « la planète Zorg », d’un anglais volontairement déformé : « for ze moonlight cigarette ». La familiarité éclot également dans les blagues et la vulgarité du personnage de Nono, caricature du « mâle lourd ».

Le lecteur est donc invité à rire, mais il est aussi mené à éprouver de la compassion, de la gêne. La multiplication des thèmes évoqués rend probable l’identification du lecteur, son implication, son adhésion ou son rejet à telle opinion exprimée. Des faits abominables peuvent être évoqués à travers un humour noir, comme lorsque la haine raciale du père de Carine s’exprime. 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Un roman typique « Gavaldéen » >

Dissertation à propos de L'échappée belle