L'œuvre au Noir

par

Analyse du personnage principal de L’œuvre au noir

Le personnage de Zénon est atypique en soi puisqu’il est à la foi un pur produit sorti de l’imagination de l’auteur, créé pour être le centre d’un roman presque picaresque, autant qu’il semble issu d’un mélange de personnalités ayant réellement existées.

 

Tout d’abord, il nous faut expliquer les origines de celui-ci. Zénon Ligre est issu d’un marchand de la ville de Gand, né en 1510, en pleine période de troubles religieux que nous avons évoqués plus tôt. N’étant pas le fils légitime du négociant fortuné, mais un simple bâtard considéré au même titre qu’un orphelin, la richesse de son père ne lui confère aucune influence, ni dans le domaine politique, ni dans le domaine social. Toutefois, Zénon fait preuve d’un esprit très ouvert sur le monde, il est curieux, désire connaître autre chose que sa Flandres natale, et se lance dans un voyage en plein cœur d’une Europe en phase transitoire, un pied dans un Moyen-Âge encore tenace, l’autre dans un monde renaissant et enclin à de nouvelles manières de penser.

Durant ses voyages, Zénon va rencontrer de nombreux personnages qui vont lui donner chacun une vision différente de son siècle et de son pays et vont servir de vecteurs descriptifs d’une époque.          

Zénon est donc un personnage à l’écoute, qui, malgré son désir d’apprendre, de gagner en sagesse et en connaissances (ce qu’il va d’ailleurs réussir à merveille, devenant alchimiste, puis terminant dans la médecine où il deviendra chirurgien), clame son désir de rester modeste et de ne pas s’estimer au-dessus de sa condition par le bagage intellectuel qu’il...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Analyse du personnage principal de L’œuvre au noir >

Dissertation à propos de L'œuvre au Noir