La condition de l'homme moderne

par

Présentation

Hannah Arendt est une grande figure littéraire du XXème siècle connue pour ses réflexions philosophiques. D’origine allemande et de religion juive, elle a souvent été persécutée avec l’avènement de l’idéologie nazie. Elle n’était pas moins intéressée par la philosophie politique dont elle était déjà passionnée depuis sa jeunesse. Sa vie étant en danger, elle émigre, par la suite, aux Etats Unis en 1941 où elle entame sérieusement sa carrière d’écrivain.

« La Condition de l’Homme Moderne » (1958), son deuxième chef-d’œuvre après « Les Origines du Totalitarisme » (1951) traite de la relation de l’homme moderne à l’action. Hannah Arendt divise son œuvre en deux grandes parties dont se dégagent deux principaux thèmes : la vita activa qui s’appuie sur l’action et les progrès scientifiques de l’époque moderne et ses conséquences néfastes pour la société.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de La condition de l'homme moderne