La Confession d'un enfant du siècle

par

Résumé

La Confession d’un enfantdu siècle est une œuvre du poète, dramaturge et écrivain français Alfred de Musset,un des auteurs majeurs de la littérature française du mouvement romantique (premièremoitié du XIXème siècle), notamment au théâtre et en poésie. Il s’agit du seulroman d’Alfred de Musset ; il fut publié en 1836.

Le roman est, de l’aveu même de l’auteur, qui dès 1834avait envoyé un courrier à sa compagne d’alors George Sand, une prose racontantl’histoire d’amour qu’il a vécue avec elle, liaison amoureuse qui le marquera àvie, intervenue entre 1833 et 1835, alors qu’ils étaient très jeunes tous deux(environ 23 ans). Sand en fera de même en publiant Elle et Lui, avec bien plus de recul, en 1859.

Octave, narrateur et personnage principal, a dix-neufans, c’est un jeune bourgeois insouciant. Il vit à Paris où le récit débute en1830. Il a une maîtresse dont il est très amoureux. Il découvre qu’elle letrompe avec l’un de ses amis, ce qui crée chez lui une douleur immense et unsentiment de trahison qu’il croit impossible à surmonter. Octave estinconsolable.

Desgenais, son ami, dandy libertin, essaie de convertirOctave à son mode de vie de débauche et de libertinage, laissant de côtél’amour et multipliant les aventures : ce mode de vie qui pervertit lajeunesse, c’est le mal du siècle, d’où le titre. Octave est un de ces jeunes-là,et souffre de ce mal du siècle touchant des jeunes hommes qui furent idéalistespuis désabusés, blessés par des sentiments déçus. Octave s’y refuse un temps,préférant passer ses nuits sous les fenêtres de son ancienne maîtresse, bienqu’il boive seul pour oublier.

Octave découvre bientôt que sa maîtresse trompaitégalement son ami et autre amant : déçu, et conscient qu’ils ne formerontjamais un couple, Octave tente de l’oublier et va suivre Desgenais dans sessoirées : il devient un débauché, mène une vie oisive et oublie l’amourpour séduire de nombreuses femmes, fume l’opium et boit beaucoup d’alcool,tombant dans une mélancolie maladive. Mais conscient qu’il perd de la sorte sapureté et sa foi dans la vie, Octave finit par s’en lasser, d’autant qu’il neparvient pas à oublier son ancienne maîtresse et que son mal-être continue dele ronger. Il expose ces problèmes à Desgenais.

À la mort de son père, Octave prend conscience qu’il doitreprendre sa vie en main. Pour ce faire, il quitte la capitale pour aller vivreà la campagne, là où son père a mené la fin de sa vie. Octave fait là une sortede cure, retrouvant le calme et l’érudition : il étudie, et vitsimplement.

Octave, alors âgé de vingt ans seulement, rencontreBrigitte Pierson, trente ans. Brigitte est veuve, c’est une femme réservée etaustère qui préfère rester amie avec Octave, lorsque ce dernier lui avouetoutes les difficultés qu’il a traversées et les sentiments qu’il éprouve à sonégard.

Octave sent renaître la passion aux côtés de Brigittequi, consciente de ses sentiments, préfère s’éloigner, avant d’admettre qu’ellel’aime en retour. Les deux amants vivent alors un amour parfait.

Leur idylle est brève. Octave trouve Brigitte parfaite entout point, ce qui un temps le séduisit, et l’agace désormais. Octave aimeBrigitte mais les déceptions qu’il a connues l’empêchent d’avoir pleinementconfiance en elle : son cœur est toujours perverti par les épreuvesvécues, il ne parvient plus à croire en l’amour. Octave devient soupçonneuxenvers Brigitte, craignant d’être trompé à nouveau.

Il est très jaloux et le quotidien du couple devientinvivable, Octave se montrant souvent méchant voire violent, une méchancetédont il souffre lui-même : à plusieurs reprises il demande pardon.

Mais les scènes s’enchaînent et s’amplifient. Le coupleconvient de retourner vivre à Paris pour reprendre une nouvelle vie, aprèsavoir voyagé.

De retour à Paris, la vie reprend son cours, mais unnouvel homme intervient. Henri Smith est un ami d’enfance de Brigitte. C’est unhomme simple, modeste et pondéré. Henri semble aimer Brigitte, ce qui va stimulerencore la jalousie de Octave, à tel point qu’il va hésiter un soir à assassinercelle qu’il aime.

Henri convainc Brigitte de quitter Octave, pour elle,pour sa famille, afin de vivre ensemble. Brigitte aime Henri, et lui avoue sessentiments dans un courrier, où elle lui expose également qu’elle doit resteravec Octave par devoir. Henri ne lira jamais ce courrier.

Octave lui le découvre et propose à Brigitte une rupture« à l’amiable », sans violence ni heurt, afin de lui permettre d’êtreheureuse avec celui qu’elle aime.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >