La Grammaire est une chanson douce

par

Les écrivains

C’étaient les mots qui construisaient des phrases intelligentes sans suivre les règles. Leur but était de rechercher et d’explorer la vérité.

Finalement, Jeanne apprend que les mots, malgré la manière dont on les utilise, ne peuvent pas toujours faire recommencer l’amour, surtout lorsqu’on se sert des mots qui blessent, qui font mal, qui font de la peine. C’est ainsi qu’elle reçoit cette réponse, après sa question :

« Tu me permets d’être franc, Jeanne ? Tu es grande maintenant, presqu’une adulte. Alors je vais te dire la vérité. […] Les mots ne peuvent pas toujours faire recommencer l’amour. Ni les mots, ni la musique. Hélas. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les écrivains >

Dissertation à propos de La Grammaire est une chanson douce