La Grammaire est une chanson douce

par

Monsieur Henri

Un gentilhomme qui démontrait sa joie de vivre (et de chanter) partout où il allait. Au lieu de marcher sur le sable doux de l’ile, il semblait danser. Petit de taille, il maintenait toujours une posture érigée (droit comme un «i ») et était vêtu d’un costume de lin blanc et de mocassins bicolores (rouge et crème).

Son neveu, un adolescent de grande taille (contrairement à Monsieur Henri qui était petit) se revêtait plutôt de chemises à fleurs, pantalons jaunes pattes d’éléphants (style de pantalons des années 80) et portait toujours sa guitare en bandoulière.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Monsieur Henri >

Dissertation à propos de La Grammaire est une chanson douce