La perle

par

La dimension morale de l’œuvre

Dèsles premières lignes de La Perle,Steinbeck avertit le lecteur que son œuvre recèle un message (tel le coquillagerenferme la perle) en s’exprimant ainsi : « Si cette histoire est une parabole, peut-être chacun entirera-t-il sa propre morale et y découvrira-t-il le sens de sa propre vie… ».Toutefois, il ne s’agit pas d’un message unique et objectif mais d’un message plurivoque,que chacun peut adapter à sa vie (« chacunen tirera-t-il sa propre morale »). L’œuvre ne présente donc pas unmodèle de conduite, mais à l’image d’une fable, suppose diversesinterprétations.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La dimension morale de l’œuvre >