La rivière à l'envers-Tomek

par

Icham

Le grand père de Tomek est l’expression même de la sagesse. En effet, son attitude face à la mort et le désintérêt dont il fait montre vis-à-vis d’une eau qui aurait pourtant pu lui sauver la vie sont dignes d’éloge « Console-toi mon fils, car je n'en aurais pas bu, tu sais. Alors n'aie pas de regrets. Entre un gobelet de cette eau et un morceau de nougat, je prends le nougat. Je ne tiens pas à vivre éternellement, tu comprends. Je crois même que je ne vivrai plus très longtemps. Je tenais à te revoir. Maintenant tu es là, et cela me suffit. Je n'attends désormais plus rien d'autre de la vie ». On peut toujours se questionner sur la pertinence de son choix, mais en aucun cas on ne pourrait douter de son courage. C’est d’ailleurs auprès de lui que va se renseigner Tomek avant de se mettre en quête de la rivière

Inscrivez-vous pour continuer à lire Icham >

Dissertation à propos de La rivière à l'envers-Tomek