La Vie de Marianne

par

Valville

Il estle soupirant de Marianne et le neveu de M. de Climal. Marianne l’aime, et ill’aime également. C’est un jeune homme charmant, élégant, bien élevé, issu d’unefamille noble. Mais au fur et à mesure du roman, Marianne, en analysant sessouvenirs, se rend compte que l’amour fou et la passion de Valville n’étaientpas aussi nobles qu’elle l’avait cru dans sa jeunesse. Elle fait lerapprochement avec le libertinage de son oncle : « C’est un vilain amant qu’un homme qui vous désire plus qu’il nevous aime. » Il finira plus tard par tomber amoureux d’une autrefemme. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Valville >