Le Bourgeois Gentilhomme

par

Molière

Chronologie

 

1622 : Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, naît à Paris dans une famille bourgeoise. Son père, un tapissier, rachète en 1631 à son frère la charge de « tapissier ordinaire de la maison du Roi » et devient « valet de chambre du Roi ». Sa mère meurt lorsqu’il a dix ans. Il aurait étudié chez les jésuites au Collège de Clermont (qui deviendra le lycée Louis-le-Grand), puis aurait peut-être acheté ses licences de droit à Orléans ; son statut d’avocat demeure en tout cas douteux. Comme Racine, on pense qu’il a au moins terminé ses études secondaires, comprenant deux années de philosophie. On ne sait pas non plus si à une période il a repris à son père la charge de tapissier ordinaire du Roi.

1643 : Molière fonde, avec trois membres de la famille Béjart et des amis, l’Illustre Théâtre, la troisième troupe de comédiens de Paris, formée de dix personnes. Elle vient s’ajouter à celle de l’Hôtel de Bourgogne et à « la troupe du roi au Marais » qui joue les pièces de Corneille. Elle s’installe au jeu de paume des Métayers, faubourg Saint-Germain, où elle joue des tragédies et des tragi-comédies, notamment d’auteurs contemporains comme Tristan L’Hermite (1601-1655) et Desfontaines (1610-1652). La nouvelle troupe profite un temps de l’affluence qu’engendre l’incendie du théâtre du Marais, mais une fois celui-ci reconstruit et modernisé, un déménagement est décidé vers la rive droite au jeu de paume de la Croix-Noire, situé plus près des autres salles de théâtre. Mais les affaires vont mal, Molière est emprisonné un temps pour dette en 1645 et la troupe quitte Paris pour Nantes cette année-là.

1645-1658 : Ce sont les années provinciales de l’Illustre Théâtre, qui va jouer entre autres en Guyenne, à Toulouse, Nantes, Narbonne, Agen, Carcassonne, Grenoble, Lyon, Montpellier, Bordeaux, Dijon, Avignon, avant de revenir vers Paris en faisant halte à Rouen. Après des négociations auprès de Philippe d’Orléans dit Monsieur, frère de Louis XIV, celle qu'on dit la meilleure « troupe de campagne » de France obtient son patronage et peut s’implanter à nouveau à Paris. C’est durant ces années en province que Molière s’est affirmé comme le chef de la troupe, peut-être à vingt-huit ans, et qu’il devient auteur à trente-trois ans. En effet en 1655, à Lyon, la troupe crée L’Étourdi, puis l’année d’après à Béziers Le Dépit amoureux, deux comédies de la main de Molière que le public parisien découvre. Multipliant les invraisemblances elles s’inscrivent dans la tradition italienne et se démarquent par leur...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de Le Bourgeois Gentilhomme