Le Bourgeois Gentilhomme

par

Les enseignants d’Arts

M. Jourdain embauche plusieurs enseignants pour lui apprendre les arts d’un gentilhomme, malgré son âge. C’est ainsi qu’il y’a :

Ø Un maître de musique : il n’a pas une passion réelle pour la musique, mais enseigne cet art pour le simple fait de s’enrichir. C’est ainsi qu’il considère Monsieur Jourdain comme un moyen efficace pour arriver à ses fins.

Ø Un maître de danse : contrairement au maître de musique, celui-ci démontre un véritable intérêt pour la danse. Malgré le fait qu’il profite également de l’argent de M. Jourdain, il souhaite néanmoins que son élève fasse preuve d’un intérêt réel pour la danse, au lieu d’apprendre cet art pour le simple but d’impressionner.

Ø Un maître d’art : celui-ci enseigne à M. Jourdain le maniement du fleuret. A cause de sa discipline, il considère son art supérieur aux précédents (musique et danse), incitant ainsi une dispute entre lui et les autres maîtres.

Ø Un maître de philosophie : peu informé lui-même au sujet de la philosophie, tout ce qu’il enseignera à M. Jourdain c’est le mouvement ridicule des lèvres lors de la prononciation de certains mots. Il fera même réaliser à notre Bourgeois capricieux que celui-ci a parlé en prose (comme dans le langage poétique) pendant toute sa vie.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les enseignants d’Arts >

Dissertation à propos de Le Bourgeois Gentilhomme