Le Bourgeois Gentilhomme

par

Une satire de la société de cette époque

A l’époque de Louis XIV, la société française était organisée en trois ordres : le Clergé, la Noblesse et le Tiers-Etat.

Le Clergé et la Noblesse étaient les ordres privilégiés. Ils ne payaient pas d’impôts, contrairement au Tiers-Etat. Le Clergé était au service de Dieu, tandis que la Noblesse avait pour but de protéger l’état par les armes. Aussi, les nobles profitaient du travail des individus du Tiers-Etat pour vivre. Molière lui, appartenait à l’ordre du Tiers-Etat.

A l’instar de Molière, beaucoup d’autres grands écrivains ont vécu au temps de Louis XIV, et ont ainsi subi les conséquences de la société organisée en trois ordres. A titre d’exemple, nous pouvons mentionner la Fontaine (dont les Fables portent sur ce sujet) ou encore Racine et ses tragédies.

Dans Le Bourgeois Gentilhomme, Molière critique cette société d’ordres qui créait d’emblée l’injustice dans le système. De même, Molière dénonce les comportements de certains membres de la classe sociale inférieure qui veulent vivre comme des nobles (M. Jourdain). Par son désir d’imiter le style de vie des privilégiés, M. Jourdain renforce ainsi l’injustice sociale qui est créé, au lieu de s’y opposer.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une satire de la société de cette époque >

Dissertation à propos de Le Bourgeois Gentilhomme