Le désert de l'amour

par

L’amour

A)La quête d’un désir à la fois platonique et charnel

C’est logiquement le thème principal dans « Le Désert de l’Amour » puisque le terme est mentionné dans le titre de l’œuvre. L’amour ou plus exactement la quête de l’amour est quasi omniprésente dans le récit. Une seule et même femme va provoquer ce sentiment chez deux hommes, étrangement un père et son fils. L’amour est l’étincelle qui va déclencher une série de sentiments et d’émotions de la part des personnages principaux tels que la passion, puis la vengeance, la fuite ou encore la tentative de suicide.

Maria Cross représente l’amour platonique, une femme qui aime et qui se sent aimée sans être touchée. Les multiples rencontres ainsi que les regards doux de la part de ses prétendants paraissent lui suffire. Bien au contraire, les hommes Raymond et Paul recherchent en cette femme le désir charnel. Tous les deux sont hantés par l’idée de vouloir la posséder surtout le jeune homme qui « n’aime que ce qui se dévore ». On ne parle plus d’amour mais de passion, une passion si aveugle qu’il ne voient pas que leur acharnement est vain puisque l’amour est tout simplement inaccessible.

B)Le péché : origine de la fuite et la mort

A première vue, la chair symbolise le péché, le mal dans les romans de Mauriac. Au fur et à mesure d’une lecture plus assidue, on aperçoit chez l’auteur une manière à soi de voir la chair. « Cette chair, il ne faut surtout pas la mépriser. Elle n’est pas l’ennemie dont on m’apprenait quand j'étais enfant à avoir honte et à avoir peur. Telle qu’elle est, elle a...

Inscrivez-vous pour continuer à lire L’amour >

Dissertation à propos de Le désert de l'amour