Le mec de la tombe d’à côté

par

Résumé

Pour son premier roman, publié en 1999 en Suède et traduit en français en 2006, la Suédoise Katarina Mazetti propose un écrit construit sur la mise en parallèle de la vie de deux personnes. En effet, Le Mec de la tombe d'à côté se compose de deux témoignages racontant la même histoire vécue différemment selon le personnage. Quiproquos, non-dits, interprétations diverses et mensonges rendent ce récit aussi drôle que sensible.

 

Désirée, la trentaine, n’a pas d’enfants quand son mari meurt « bêtement comme ça ». Elle ne l'a pas aimé avec passion mais ils ont vécu une vie de couple paisible pendant quinze ans. Lorsqu'elle repense à « sa compagnie indéfectible et à la routine quotidienne », elle se sent seule et ne peut compter que sur la présence de Märta, sa seule véritable amie.

À la mort de sa mère, Benny se retrouve à devoir s'occuper de la ferme familiale sans aide. Sa timidité et ses journées de travail l'ont petit à petit renfermé sur lui-même. Lui aussi est célibataire et sans enfants. Les rares fois où il échappe à son train-train quotidien, c’est lors de ses sorties en ville pour entretenir la stèle de ses parents ; là, il...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Le mec de la tombe d’à côté