Le Misanthrope

par

Résumé

Acte I

 

            Alceste, le misanthrope et atrabilaire amoureux qui donne son titre à la pièce, discute vivement avec Philinte, son ami. Alceste est fâché de l'avoir vu se comporter en hypocrite et plus Philinte se défend en invoquant la nécessité de la politesse en société, plus Alceste s'enflamme contre l'humanité, dont le manque de sincérité constant l'afflige. Par ailleurs, on apprend qu'Alceste est engagé dans un procès, pour lequel il a décidé de ne pas prendre de défenseur, mais il affirme être heureux quelle qu’en soit l’issue, car s'il perd, sa vision du monde, selon laquelle l’homme est méchant et injuste, s’en trouvera confirmée. Enfin, on apprend qu'Alceste aime une mondaine, appelée Célimène, qui incarne – Philinte s'empresse de souligner le paradoxe – tout ce qu'il déteste. À cause de cette inclination, Alceste se refuse à des femmes plus conformes à ses idéaux, Éliante « la sincère » et Arsinoé « la prude ».

            Oronte, un jeune marquis, fait irruption. Après s’être livré à des démonstrations d'amitié démesurées à Alceste, il lui demande de bien vouloir lui donner son avis sur un sonnet de sa composition. Alceste essaie d'échapper à l'exercice, car il...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Le Misanthrope