Le Misanthrope

par

Les faiblesses humaines

Chaque personnage de la pièce illustre au moins une de nos limites. Nous ne prétendons pas parler de tous ces défauts ici. Prenons tout de même le cas de quelques personnages. Alceste est certes sincère mais il est atrabilaire et s’emporte pour un rien. De plus, il est très jaloux et manque parfois de mesure. Célimène quant à elle est indécise et moqueuse. Elle raille les autres et ne voit pas ses propres tares et défauts. Acaste est prétentieux. Convaincu de son caractère irrésistible, infatué, il est abasourdi, dérouté de constater l’opinion peu flatteuse que Célimène a de sa personne. Arsinoé est une commère et une femme désespérée qui n’hésite pas à recourir à des bassesses afin d’attirer l’attention d’Alceste.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les faiblesses humaines >

Dissertation à propos de Le Misanthrope