Le prince

par

Analyse des thèmes

Dans Le Prince, Machiavel aborde plusieurs thèmes. Du premier chapitre jusqu’au neuvième, il parle des différents types de principauté et de la manière dont on y parvient au pouvoir. Il consacre le dixième chapitre aux critères d’évaluation des différents types de gouvernement qu’il vient d’énoncer. Dans le onzième chapitre, il met l’accent sur les principautés ecclésiastiques et soutient qu’elles sont plus aisées à conserver qu’à acquérir vu que leur support est religieux. Le Pape est très puissant à l’époque et celui qui se hisse à la tête d’une principauté ecclésiastique en est le représentant. Son autorité est divine et ses sujets ne peuvent la contester, ils doivent absolument s’y plier tel que l’exige leur foi. Machiavel pense que les princes de ces principautés sont heureux et n’ont pas à fournir beaucoup d’efforts pour se maintenir au pouvoir. Il ajoute qu’il lui est impossible, en tant qu’être humain, de trop s’étendre sur l’autorité de ces princes qui est surhumaine, divine.

Du douzième au quatorzième chapitre, il s’intéresse aux milices, aux soldats mercenaires et à l’attitude des princes face à ces forces. À son époque, les milices sont des troupes levées dans les états afin de renforcer l’armée régulière. Les troupes assurent la défense d’un état. Il en existe trois types : nationales, étrangères et mixtes. Il pense que les troupes étrangères sont inutiles et dangereuses. Tout prince qui fait appel à de telles troupes ne sera jamais vraiment en sécurité car elles ne lui doivent ni honneur ni fidélité. Elles ne sont attirées que par l’appât...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Analyse des thèmes >

Dissertation à propos de Le prince