Le Roman de Renart

par

Les torts de l’âge féodal

Dans le Roman de Renart, tous les personnages principaux sont des animaux et ils sont tous membres de la noblesse. Ce recueil de contes est un reflet de son temps et à ce titre la hiérarchie sociale entre ces nobles animaux dotés de parole et les serfs ou vilains d’alors est respectée dans une certaine mesure. Ces rapports sont altérés par le fait que malgré leur noblesse, les animaux sauvages des contes restent des menaces aux yeux des vilains, même si ces mêmes animaux les considèrent comme étant supérieurs aux humains qu’ils rencontrent.

Ainsi, Renart le goupil (renard) est un chevalier qui habite dans le château de Maupertuis. Il a, à l’image de tout membre de la noblesse, des liens de parenté avec les autres membres de la noblesse tels que Ysengrin le loup, son oncle et rival éternel.

La première branche du recueil relate comment dans son enfance, Renart vole à son oncle des bacons qu’il convoitait. On voit comment le personnage fait preuve de fourberie avant le forfait pour se soustraire à d’éventuelles représailles. Les autres branches sont construites selon le même modèle. On y voit Renart s’attaquer ensuite à Chanteclerc, à Berton, à Tiecelin et bien d’autres personnages avec plus ou moins de succès. Car, même s’il a souvent la ruse nécessaire pour avoir le dessus sur ses victimes, il n’est pas imperméable à cette même ruse. C’est ainsi qu’il sera tourné en ridicule par la Mésange, par Tybert ou par Noiret.

Et bien que Renart fasse de la ruse son meilleur outil, il ne pardonne pas à d’autres de s’en servir contre lui. C’est ce qui explique la rancune qu’il manifeste envers Primaut et qui conduira à la perte de ce dernier.

Les contes s’attaquent...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les torts de l’âge féodal >

Dissertation à propos de Le Roman de Renart