Le Roman de Renart

par

Renart

Renart est présenté de façons diverses dans l’ensemble des livres. Ceci peut être attribué au grand nombre d’auteurs. Il est tantôt le plus malfaisant des nobles et ailleurs une sorte de redresseur de torts. Mais son trait principal : la ruse, reste une variable constante tout au long des récits.

Mais malgré tous ses travers, les différents contes font état de ce que Renart a le souci permanent d’apporter à sa femme et ses deux fils de quoi se nourrir. Aussi mauvais qu’il puisse paraître, Renart reste un bon père pour les siens même s’il n’étend pas toujours sa compassion aux autres.

« Le goupil ressemblait singulièrement à ce « maître » passé dans tous les genres de fourberies, qu’on appelait Renart, et qui donne encore aujourd’hui son nom à tous ceux qui font leur étude de tromper et mentir. Renart est aux hommes ce que le goupil est aux bêtes : ils sont de la même nature ; mêmes inclinations, mêmes habitudes ; ils peuvent donc prendre le nom l’un de l’autre. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Renart >

Dissertation à propos de Le Roman de Renart