Le Tartuffe

par

Le caractère destructeur des obsessions

Nous allons voir, à présent, les conséquences des décisions d'Orgon.

Acte 1 Scène 4 : Un premier moment où l'on remarque où mène l'obsession d'Orgon envers Tartuffe. Celui-ci en vient à ne plus se préoccuper de l'état de santé d'Elmire. Ce qui est grave : c'est tout de même sa femme !

Acte 1 Scène 5 : Tout comme dans ce que l'on a pu voir, les conséquences sont fâcheuses puisqu'en faisant l'éloge de Tartuffe, celui-ci déclare ne pas donner d'importance aux éventuels décès des membres de sa famille. La conséquence destructrice se fait plus nette, nous avons une volonté de coupure avec sa famille et les êtres qu'il aime réellement.

Acte 2 Scène 1 : Orgon prévient sa fille Mariane qu'il prévoit de la faire marier avec Tartuffe, tout cela par égoïsme. Le caractère destructeur intervient par la catastrophe que pourrait poser un tel mariage. Mais cela, seuls les lecteurs et certains personnages de la pièce sont au courant.

Acte 4 Scène 8 : Orgon au courant du véritable personnage de Tartuffe commence à accepter les conséquences de ses actes. Elles sont destructrices. En effet il avait conclu un accord avec Tartuffe, de lui offrir son lieu de résidence.

Acte 5 Scène 4 : apparition de l'huissier, Monsieur Loyal, il demande aux résidents de partir et de céder la place à Tartuffe, qui demande à faire valoir ses droits sur la donation d'Orgon, on atteint un point critique au niveau des conséquences.

Nous avons pu voir à travers cet axe que l'aveuglement d'Orgon a de nombreuses conséquences sur lui et sur son entourage. Son obsession maladive à défendre de tout cœur Tartuffe le conduit à prendre des décisions aux conséquences graves.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le caractère destructeur des obsessions >