Les Chimères

par

La dimension autobiographique d’« El Desdichado »

« El Desdichado » est le premier sonnet des douze dont le recueil des Chimères est composé. Quand la source d’inspiration du poète pour certains des sonnets n’est pas clairement identifiable, nous pouvons cependant repérer sans trop d’efforts les influences qui ont œuvré à la création de celui-ci. En effet, le poème liminaire du recueil contient un investissement personnel de la part de l’auteur, une dimension autobiographique qui a participé à la célébrité de ces quelques vers. Ce poème fait écho à la personnalité et aux troubles traversés par Gérard de Nerval au moment où le poète l’a écrit, et apporte la justification en quelques lignes de la suite du recueil, une justification qui, sans être exhaustive, a toutefois le mérite d’éclairer quelque peu le lecteur dans sa lecture des sonnets suivants.

Tout d’abord, il faut savoir que le titre, « El Desdichado », peut se traduire par « le malheureux, l’infortuné, le dépossédé » en espagnol. Malgré l’abondance de termes équivalents pour cette traduction, tous renvoient à la notion de perte, de manque, de trouble. Ainsi, l’auteur réfère directement à sa propre personne dans le titre, ce qu’il tente d’expliquer au troisième vers : « Ma seule...

Inscrivez-vous pour continuer à lire La dimension autobiographique d’« El Desdichado »  >

Dissertation à propos de Les Chimères