Les dix petits nègres

par

Résumé

De son nom de jeune fille Agatha Mary Clarissa Miller, elle nait le 15 décembre 1890 dans la ville anglaise de Torquay dans le Devon et meurt le 12 janvier 1976 dans la ville de Wallingford dans l’Oxfordshire en Angleterre, à l'âge de 86 ans.

Agatha Christie est célèbre pour avoir écrit un grand nombre romans policiers et pour avoir inventé le non moins célèbre détective Hercule Poirot qui élucidera un grand nombre de mystères, mais que nous ne retrouvons pas parmi les personnages des Dix petits nègres. Un des livres les plus vendus de tous les temps, Dix petits nègres s’est écoulé à plus de cent millions d'exemplaires. Il sera adapté en téléfilm, en film, en jeu vidéo et également au théâtre. Il est publié en 1939 initialement aux éditions Collins avec pour titre original Ten little niggers.

Ce roman nous présente dix personnages d'apparence honnête mais qui ont tous commis un meurtre par le passé. Ces crimes sont restés impunis car police, les enquêteurs et la justice n’ont jamais résolu les mystères entourant ces homicides. Au début du roman, huit personnages reçoivent une invitation pour se rendre sur l'Ile du Nègre pour séjourner dans l’unique et immense résidence qui s’y trouve. Ils sont accueillis par M. et Mme Rogers, les deux domestiques de la demeure. Ces derniers informent les invités que leur hôte et propriétaire de l'île est absent, et n’arrivera sur place que le lendemain.

Les huit invités provenant de toutes les régions d'Angleterre ne se connaissent pas, et se demandent quel point commun a poussé leur hôte à les réunir ainsi au même endroit et au même moment. Ils ne font guère cas de son retard et s’installent confortablement dans cette demeure. Alors qu’ils prennent tous ensemble l’apéritif, une chose étrange se produit ; le gramophone du salon se met en marche et déclare que tous les invités présents ont commis un crime. Evènement troublant, tout autant que la petite comptine quelque peu morbide qui est accrochée dans toutes les chambres et qui décrit la mort successive de « 10 petits nègres ».

Peu de temps après, une première victime est frappée: Antony Marston s’étouffe en avalant une gorgée de son whisky et décède sur le coup. Puis les convives sont surpris par l'absence du général Macarthur, qui avait quitté la pièce seul pour un court instant mais qui tarde à revenir. Lorsque qu’ils partiront à sa recherche, ils le retrouveront allongé sur un tapis ensanglanté, le crâne fracassé. La peur commence alors à prendre place et chacun des invités rescapés se demande si tout cela est le fruit du hasard.

Le lendemain matin, Madame Rogers ne se lèvera pas, puis les convives retrouveront le cadavre de Thomas Rogers, le crâne ouvert en deux vraisemblablement à coups de hache.

Les invités font alors le lien de leur aventure avec la comptine figurant sur les murs de toutes les chambres. Allégorie de leurs situations respectives, cette comptine se révèle être une prémonition fatale. La méfiance et la stupeur s'installent lorsque les invités s'aperçoivent que les dix statuettes illustrant cette comptine disparaissent au fur et à mesure des meurtres.

Qui sera le prochain à mourir ? Quelques heures plus tard, alors que les invités déjeunent, c'est au tour de Miss Brent de les quitter, tuée par une piqûre d’insecte qui la fera souffrir quelques minutes avant de succomber. Puis au cours de la soirée, le juge Wargrave sera abattu d'une balle de pistolet dans la tête alors qu'il déambulait dans un couloir. Le nombre de survivants diminue à vue d'œil ; ils ne sont plus que quatre.

Après en avoir fait un tour complet et minutieux, les survivants se rendent bien compte que personne ne se cache sur l'île. La conclusion est donc simple : le meurtrier fait partie de ceux qui restent ! Chacun commence à suspecter les autres, et tente de les convaincre de sa propre innocence pour échapper à une mort certaine.

Le lendemain, alors que l'hôte n'est toujours pas arrivé, on retrouve l’officier Blore mort d'une blessure à la tête ; le crâne écrasé par une pendule qui lui est tombée dessus alors qu'il était sur la terrasse. Puis c'est au tour du docteur Amstrong de mourir par noyade.

Il ne reste plus à présent que deux personnages vivants : Véra Claythorne et Philip Lombard. Tous les deux pensent évidemment que le meurtrier est l'autre, mais c'est Véra qui va prendre les devants. Elle décide d'en finir en prenant l'arme de son compagnon d'infortune et en lui tirant une balle dans la tête. Le lecteur pourrait alors croire qu’elle est tirée d'affaire et qu'elle est la meurtrière : mais en réalité, prise de remords insoutenables Véra se suicide par pendaison.

Les dix personnages sont tous morts, mais qui en est donc responsable? La réponse proviendra d'une bouteille lancée à la mer, contenant un message détaillé de confession. Dans cette lettre rédigée par le juge Wargrave, celui-ci raconte méticuleusement la mise en scène qu’il a mise en place pour chaque meurtre, y compris le sien, car il est bel et bien mort. Homme de loi, le juge Wargrave avait décidé de faire mourir tous ceux qui étaient passés entre les mailles du filet de la justice. Cependant, il ne souhaitait pas y survivre et avait préféré mourir également dans cette entreprise, ses valeurs primant sur sa propre vie.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >