Les Indes noires

par

Résumé

Les Indes noires est une œuvre du romancier français Jules Verne. Il s’agit plus particulièrement d’un roman d’aventures et d’anticipation. Il a été publié d’abord en forme de feuilleton dans le journal littéraire Le Temps environ un mois, avant de paraître en volume le 24 septembre 1877. Il sera suivi par Le Rayon vert, paru quatre ans plus tard en 1881.

Le roman traite entre autres de la richesse des nouvelles terres, ici les Indes, qu’elles soient orientales ou occidentales qui ont toujours été des fantasmes pour les hommes d’Europe qui arrivaient dans ce « nouveau monde ». Richesses que Verne met en parallèle avec les richesses des pays les plus industrialisés d’Europe, richesse fondée sur l’industrie, le travail ouvrier, les grandes villes, le début d’une nouvelle forme de consommation mais surtout sur l’énergie de l’époque, le charbon, durant la période de la révolution industrielle dans la seconde moitié du 19° siècle.

Le roman présente ainsi les régions industrielles du vieux continent ( l’Europe ), et plus spécialement les vieilles houillères, des sites d’exploitation et d’extraction de la matière première, la houille que l’on peut utiliser comme énergie ou combustible, dans la région d’Aberfoyle en plein milieu de l’Écosse : ces houillères sont à l’arrêt, plus rien ne fonctionne. Le paysage décrit est d’ailleurs totalement désert, vide, comme inhabité depuis des années : les cages, les ascenseurs, les rails et les wagons, les tuyaux et bien sûr les machines ont été retirées, il ne reste plus rien de l’exploitation d’Antan. Les seuls « restes » de cette houillère, ce sont trois personnages,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Les Indes noires