Les Mots

par

Résumé

Les Mots de Jean-Paul Sartre est une sorte d'autobiographie qui parut en 1964. Cette œuvre retrace sa jeune enfance, c'est-à-dire ses premiers souvenirs, son rapport à l'art, de ses quatre ans à ses onze ans. L'œuvre se divise en deux grands chapitres : « Lire » et « Écrire ».

 

Dans la partie intitulée « Lire », l’auteur évoque son arbre généalogique du côté de son père et de sa mère, ce qui constitue donc le passé familial avant sa naissance. Enfant unique, Sartre était surnommé « Poulou » quand il était petit. Bien qu’il ne s’en souvienne pas vraiment, on apprend que Sartre perd son père en 1905 alors qu’il n’a que deux ans. Il se retrouve avec sa mère, et ils vont déménager pour aller vivre chez les grands-parents de Jean-Paul, les parents de sa mère, les Schweitzer.

Jean-Paul grandit donc chez ses grands-parents maternels ; son grand-père Charles Schweitzer joue un rôle très important dans l’éducation du jeune homme. Charles est professeur d’allemand et apprécie d’avoir son petit-fils à la maison ; il l’élève quasiment comme un père. Jean-Paul est très respectueux de cet homme à la personnalité forte et à l’autorité naturelle ; il reçoit ainsi une instruction bourgeoise et stricte.

Jean-Paul grandit donc dans un univers propice à l’apprentissage et à la culture, il apprend la sagesse et le travail, et aime beaucoup lire – tout le monde l’y encourage. Parmi ses lectures, on retrouve les œuvres classiques de la littérature (parmi lesquelles Les Pardaillan de Michel Zévaco ou Michel Strogoff de Jules Verne) que...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Les Mots