Les Mots

par

Conclusion

À travers cette œuvre, Sartre se confronte donc aux difficultés de l’autobiographie en faisant preuve d’honnêteté et de lucidité sur l’être qu’il était. Devenu adulte, Sartre devint athée, ce qui ne fut que l’avancée nécessaire de sa spiritualité ; ayant trouvé une source spirituelle en l’écriture et la lecture, le besoin d’un Dieu ou d’une religion s’évapore de lui. Il conclut son autobiographie en expliquant qu’il n’est pas « doué pour écrire », mais qu’il écrit ses œuvres en y mettant tout son être. Il se décrit comme un homme « fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n’importe qui ». On constate que ce n’est qu’après être devenu pessimiste à son sujet que Sartre a atteint ses rêves d’enfant.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >