Les Yeux d’Elsa

par

Aragon, poète engagé

Écrits parallèlement à la résistance française, il estinconcevable de penser que le recueil ne comporte aucune référence à son cadrehistorique. En effet, Aragon fait référence à l’Occupation, mais plutôt que dese livrer à un discours ouvert et contestataire, Aragon procède habilement endissimulant dans son œuvre des idées politiquement dangereuses. Cette poésie dela contrebande dont le sens profond ne paraît pas toujours au premier abord estprésente dans le recueil Les Yeux d’Elsa.

« La Loireemporte mes pensées

Avec les voituresversées

Et les armesdésamorcées

Et les larmes maleffacées

Ô ma France ô madélaissée

J’ai traversé lesponts de Cé. » (« C »)

Les valeurs défendues par le poète sont non seulementl’amour de la femme, mais également l’amour de la patrie, et un acharnement àla défendre qui ne fléchit devant aucun danger. C’est d’ailleurs dans le poème« C » où il évoque le sacrifice, la dévotion et la mission duchevalier, qu’il fait référence pour la première fois à la France. Toutefois,l’acte de résistance le plus flagrant se retrouve dans le poème « Plusbelle que les larmes », où prend place une longue argumentation del’auteur en faveur du sens patriotique et de l’amour inconditionnel que leFrançais doit à sa patrie. Il invoque le pays par son nom et les noms decertaines de ses régions, en soulignant à chaque fois les merveilles desnombreuses facettes du pays. Il parle du sourire de Reims, des chasseursd’Avignon, de la Durance terre de bergers, de la Beauce, de Paris et ainsi desuite.

« Vous pouvezcondamner un poète au silence

Et faire d’un oiseaudu ciel un galérien

Mais pour lui refuserle droit d’aimer la France

Il vous faudraitsavoir que vous n’y pouvez rien. » (« Plus belle que leslarmes »)

Le poète aime son pays et il ne s’en cache pas. Mais unautre aspect qui mérite d’être évoqué tient au choix même du sujet. C’est moinsl’amour qui est sujet à controverse que la femme aimée, car Elsa Triolet estd’origine juive et la poésie d’Aragon la glorifie. C’est une entorse àl’antisémitisme qu’Aragon met en vers. La femme apparaît donc comme un symboled’espoir et de force, personnifiant les éléments célestes et l’immortalité autravers des mots du poète. Somme toute, LesYeux d’Elsa est à la fois un recueil à la gloire de la femme, la vénérantselon la tradition des romans courtois, et une œuvre délivrant au peuplefrançais un message d’espoir et de résistance.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Aragon, poète engagé >