Lettres philosophiques

par

Voltaire

Chronologie : vie & regards sur les œuvres principales

 

1694 : François-Marie Arouet, dit Voltaire, naît à Paris. Son père, un notaire, avait pour client un certain Roquebrune, officier et homme d’esprit que l’écrivain voudra voir comme son père biologique. L’enfant perd sa mère, une femme cultivée qui recevait de grands esprits, à sept ans. De dix à dix-sept ans il étudie le latin, la rhétorique et les arts de société en tant qu’interne au collège de Clermont (qui deviendra Louis-le-Grand), tenu par les Jésuites. Le jeune François-Marie y brille, se fait remarquer par son aisance à versifier, prend goût au théâtre et lie des amitiés avec de futurs puissants qui lui seront fort utiles. En dépit de son anticléricalisme l’écrivain conservera son admiration pour Charles Porée, un de ses professeurs.

1711 : Poussé par son père il entame des études de droit même s’il sait déjà qu’il veut être homme de lettres. Il est influencé par l’atmosphère libertine et épicurienne de la société du Temple où l’introduit son parrain. Après plusieurs tentatives de son père pour lui faire entreprendre une voie sérieuse, un marquis le prend sous son aile et le jeune homme peut se laisser aller à la littérature. Brillant, amusant, c'est un invité que l’on se dispute dans la haute société. Il évolue dans les cercles des ennemis du régent, notamment au château de Sceaux. Ses vers satiriques lui valent l’inimitié de celui-ci. Après un exil à Tulle en 1716, il obtient finalement la grâce du régent et reprend sa vie mondaine. Après récidive, il est embastillé onze mois. À sa libération, il aura pour projet de se réformer, au moins en apparence, et de briller dans les genres littéraires considérés alors comme les plus nobles : la tragédie et la poésie épique, sous le pseudonyme qu’il invente alors : Voltaire.

1718 : Sa pièce Œdipe, créée à la Comédie-Française, est un grand succès. Le héros éponyme ne se sent pas coupable des évènements mais s’en prend plutôt à la barbarie des dieux. Sa réputation d’impertinence se poursuit donc à travers ce qu’on perçoit comme des piques adressées à Louis XIV, mort trois ans plus tôt, et à la religion. Du point de vue formel Voltaire se rapproche de la simplicité grecque.

1723 : Voltaire connaît un nouveau succès avec La Henriade, poème épique de dix chants en alexandrins...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de Lettres philosophiques