Lettres philosophiques

par

La politique

Voltaire présente le systèmepolitique anglais qu’il juge en avance sur son époque dans ses lettres 8 et 9, « Lettresur le Parlement » et « Lettre sur le gouvernement », quimettent en exergue les avantages de la monarchie constitutionnelle. Ce régimelimite le pouvoir du roi et le partage avec le sénat et la Chambre des Communes.La nation a réglé le pouvoir du Prince qui,« tout-puissant pour faire le bien, a les mains liées pour faire lemal ». Cette limitation du pouvoir est très proche de l’idéal de laphilosophie des Lumières et répond à des aspirations comme celles défendues parMontesquieu dans son essai De l’espritdes lois.

En France, le système estcelui de la royauté absolu ; un homme est au-dessus de tous les autres etde toutes les institutions, il décide seul du destin du peuple. Cet état defaits est en partie dû à l’Église qui enseigne que l’autorité du roi estd’origine divine. S’opposer au roi, c’est donc s’opposer à la volonté de Dieuet à l’Église.

Voltaire en faisant l’élogede la monarchie constitutionnelle anglaise critique indirectement le systèmefrançais. Il souhaite que la politique française soit réformée sur le modèleanglais. Cette réforme politique entraînerait une réforme sociale car lesnombreux privilèges accordés aux nobles seraient remis en cause – par exemplele droit de cuissage ou le droit de chasse –, ce qui accroîtrait la justicesociale. Ainsi, par exemple, en Angleterre, contrairement à la France, lesnobles ne sont pas exemptés d’impôts : « chacun donne non selon saqualité […], mais selon son revenu ».

Un autre avantage exposé parVoltaire d’une réforme du système politique est qu’elle entraînerait un reculdu pouvoir religieux. La monarchie absolue est en effet basée sur l’Église ;or l’Église est en France intolérante à cause de sa force. Elle musèle leshommes de science, les artistes et les penseurs qui subissent sa censure.Voltaire montre qu’en Angleterre, la grande liberté dont bénéficient lespenseurs et les hommes de science a contribué au développement du pays. Bacon,Newton et Locke sont des exemples de cette réussite.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La politique >