Lettres philosophiques

par

La politique

Voltaire présente le système politique anglais qu’il juge en avance sur son époque dans ses lettres 8 et 9, « Lettre sur le Parlement » et « Lettre sur le gouvernement », qui mettent en exergue les avantages de la monarchie constitutionnelle. Ce régime limite le pouvoir du roi et le partage avec le sénat et la Chambre des Communes. La nation a réglé le pouvoir du Prince qui, « tout-puissant pour faire le bien, a les mains liées pour faire le mal ». Cette limitation du pouvoir est très proche de l’idéal de la philosophie des Lumières et répond à des aspirations comme celles défendues par Montesquieu dans son essai De l’esprit des lois.

En France, le système est celui de la royauté absolu ; un homme est au-dessus de tous les autres et de toutes les institutions, il décide seul du destin du peuple. Cet état de faits est en partie dû à l’Église qui enseigne que l’autorité du roi est d’origine divine. S’opposer au roi, c’est donc s’opposer à la volonté de Dieu et à l’Église.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La politique >

Dissertation à propos de Lettres philosophiques