Maître et serviteur

par

La relation maître-serviteur

Le second thème qui nous intéresse dans le cadre de cette étude est celui de la relation maître-serviteur. Le maître, de par sa position, commande. Et quelles que soient les conditions de travail du serviteur, il doit soumission à son maître. Dans le cadre de cette œuvre, Vassili Andréitch, nous montre à quel point l’argent asservit l’homme. Il est prêt à mettre sa vie et celle d’un autre homme en danger dans le but d’acquérir du bois. Il subordonne sa vie à l’argent et au profit qu’il va en tirer, malgré les craintes de sa femme enceinte qui le supplie de reporter son voyage : « […] et puis une bourrasque peut s’élever. Non, vraiment, par Dieu! » Cette exclamation montre la crainte qui habite sa femme, et son désir de protéger son mari : « Emmène-le (Nikita), de grâce, je t’en prie » En effet, compte tenu de son avarice et du peu de confiance qu’il a en son esclave, Vassili refuse d’abord de se déplacer avec Nikita car il voyage avec une somme d’argent conséquente destinée à l’achat du bois. L’intrigue nous montre que la peur de son épouse se révèlera fondée.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La relation maître-serviteur >

Dissertation à propos de Maître et serviteur