Nadja

par

Résumé

Nadja est une œuvre d’André Breton composée d’éléments très divers : souvenirs, réflexions, photographies, dessins. Ce texte à teneur autobiographique est divisé en trois parties : la première est une introduction avec des souvenirs, la deuxième le journal en lui-même, la troisième une conclusion avec quelques réflexions. En 1962, l’auteur corrige le livre et ajoute un « avant-dire ».

 

L'avant-dire parle des quelques modifications apportées au livre. L'acte d'écrire y est présenté comme un acte vaniteux en soi, et la correction d’un texte, plusieurs années après sa première mouture, un travail plus vaniteux encore. Mais prenant le poète Paul Valéry comme exemple, il parle de l'importance de fluidifier le texte. Il ajoute que la tâche est d'autant plus nécessaire pour celui-là qu’il a été rédigé comme un rapport médical. Cela bénéficierait selon lui à l'intemporalité d’un texte beaucoup lu. Il conclut par une réflexion sur la bataille éternelle entre l'objectivité et la subjectivité dans l'art en général.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Nadja