Orgueil et Préjugés

par

Résumé

Mr Bennet a tout pourêtre heureux : une famille qu’il aime et qui l’aime, une épouse avec quiil a eu cinq filles. Ils vivent dans le Hertfordshire, en Angleterre, sous lerègne du roi George III. Il a tout pour être heureux ou presque, car quand ilmourra, ni sa femme ni ses filles ne pourront hériter du domaine où ils coulentdes jours paisibles. Les femmes de la famille dépendront donc de la charité deleurs cousins, à moins que les filles ne se marient.

C’est l’obsession de MrsBennet, sa raison de vivre : il faut marier les cinq filles et le plus tôtsera le mieux. Elle ne s’y prend pas toujours de façon délicate, et plus d’ungendre potentiel a fui devant l’empressement de cette encombrante future belle-mère.

Imaginons alors la joiede Mrs Bennet quand le domaine voisin de Netherfield est loué par le riche etjeune Mr Bingley. Voilà un gendre possible, à ceci près que Mr Bingley a deuxsœurs qui n’apprécient pas vraiment les Bennet. De plus, Mr Bingley estaccompagné de Mr Darcy, sombre jeune homme sérieux qui regarde cette sociétérurale avec hauteur et mépris. Le fait qu’il soit riche, beaucoup plus richeque Mr Bingley, ne suffit pas à le rendre sympathique.

C’est lors d’un bal queMr Bingley, ses sœurs et son ami, font la connaissance de la famille Bennet. MrDarcy, très orgueilleux, en vient à refuser de danser avec la deuxième filledes Bennet, Elizabeth, dont l’amour propre restera blessé pour longtemps par cetteattitude hautaine. Elle voit sa sœur aînée, Jane, tomber sous le charme dugentil Mr Bingley et ce n’est pas pour lui déplaire. Quant à ce Mr Darcy, rienà faire, elle nourrit à son encontre un solide préjugé.

Pourtant, Mr Darcycommence à apprécier la vive intelligence d’Elizabeth, mais c’est trop tard :en effet, par ses réparties piquantes, celle-ci le tient désormais à distance.Elle est entretenue dans cet état d’esprit par Mr Wickham, séduisant officieret beau parleur, qui connaît Darcy depuis l’enfance et le décrit comme un êtredur, ingrat et froid.

Un jour, Mr Collins seprésente au logis des Bennet. C’est le cousin qui héritera du domaine quand MrBennet mourra. Il vient d’être nommé à la tête de la paroisse de Hunsford grâceà sa protectrice, Lady Catherine de Bourgh, qui lui conseille de se marierrapidement. Il vient donc voir son futur bien et souhaite choisir une épouseparmi les filles de la famille. Maladroit et terne, il n’a rien pour séduire Elizabethsur qui s’est porté son choix.

Le futur mariage deJane et Mr Bingley est considéré comme acquis par tous, mais Mr Darcy considèrecette union comme une mésalliance. Il convainc Mr Bingley de quitter Netherfield,et les rêves de l’aînée des Bennet s’écroulent. Au même moment, Elizabethrefuse la demande en mariage de Mr Collins, qui ne perd pas de temps et demandela main de sa meilleure amie, Charlotte Lucas, et l’obtient. Devant ces deuxprojets d’union qui s’effondrent, Mrs Bennet est désespérée.

Caroline, une des sœursde Mr Bingley, écrit à Jane depuis Londres pour lui annoncer qu’ils neretourneront pas à Netherfield et que son vœu le plus cher serait de voir sonfrère épouser la sœur de Mr Darcy. Quelque temps plus tard, Jane est invitéepar des proches à passer du temps à Londres. Pour sa part, Elizabeth estinvitée chez le jeune Collins. C’est à cette occasion qu’elle retrouve sansplaisir Mr Darcy et apprend qu’il est le neveu de Lady Catherine de Bourgh,femme autoritaire et immensément riche. Quant à Mr Darcy, il vit une situationpénible : il est amoureux d’Elizabeth mais pense que ce serait déchoir quede l’épouser car elle appartient à un rang bien inférieur au sien dans lasociété anglaise de l’époque. Il la demande cependant en mariage, sans riencacher de ses scrupules. Elizabeth l’éconduit avec fermeté, en lui reprochantson orgueil, mais aussi sa responsabilité dans le malheur de sa sœur Jane etson comportement vis-à-vis de Wickham.

Tout dialogue sembleimpossible entre ces deux êtres, aussi Mr Darcy choisit d’écrire à Elizabeth.Dans sa lettre, il lui explique pourquoi il a cru bon d’intervenir dansl’histoire d’amour entre Jane et Mr Bingley : non seulement il croyait queJane ne s’intéressait pas à son ami, mais il considérait aussi la familleBennet, notamment Mrs Bennet, comme un obstacle à une union heureuse. Enfin, ildécrit Mr Wickham comme un être intéressé, coureur de dot, menteur etsuborneur, qui a tenté de persuader sa sœur, Georgina, de s’enfuir aveclui ; si la jeune fille avait accepté, elle aurait été forcée del’épouser. Ces révélations troublent profondément Elizabeth, qui commence à sedemander si elle n’a pas fait fausse route en ce qui concerne Mr Darcy. Deplus, elle réalise l’influence déplorable que le comportement de leur mère asur sa vie et celles de ses sœurs.

L’été arrive. Au coursd’un voyage avec son oncle et sa tante, l’occasion se présente pour Elizabeth devisiter le splendide domaine de Mr Darcy : Pemberley. Elle ne souhaite pasle rencontrer et le croit absent, mais c’est pour elle l’occasion d’entendreles gens de Pemberley parler de leur maître. Ils le décrivent comme un hommegénéreux et bon. Quand le jeune homme apparaît, Elizabeth ne peut plus cacherses sentiments : elle aime Mr Darcy. Enfin, elle fait la connaissance deGeorgina qui est une jeune fille charmante et douce.

Hélas, un malheur vafrapper la famille Bennet : Lydia, une des jeunes sœurs d’Elizabeth, s’estenfuie avec Mr Wickham. Socialement, c’est une catastrophe, elle est déshonoréeet sa faute éclabousse toute la famille. Les filles Bennet auront maintenantbien du mal à trouver un époux et jamais Mr Darcy ne consentira à s’unir avecla sœur d’une femme perdue.

C’est pourtant Mr Darcy qui va dénouer cette affaire en retrouvant lecouple en fuite et en obligeant Wickham à épouser Lydia. De plus, il pousse MrBingley à épouser Jane. Plus rien alors ne s’oppose à l’union d’Elizabeth et deMr Darcy, qui refuse d’écouter les objections de Lady Catherine pour qui cetteunion est une mésalliance. Finalement, Mr Darcy épouse Miss Elizabeth Bennet.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >