Planète des singes

par

Les mises en garde de l’auteur

À travers ce roman, l’auteur n’a pas seulementvoulu divertir son lecteur, mais encore attirer l’attention sur certainesréalités de la société, auxquelles il souhaite faire réfléchir. Le style deBoulle est simple, oscille entre la satire et l’ironie. Lorsqu’il dépeint lasociété des singes de Soror, on la retrouve affublée de nombre des défautshumains.

D’abord, le sort des humains utilisés commecobayes scientifiques ou comme bêtes de foire sur Soror pousse à réfléchir à lamanière dont l’humain agit avec les animaux sur la planète Terre. Les battues,la cruauté et le manque de respect rencontrés sur Soror rappellent tout à faitce qui se passe sur Terre et le comportement de l’homme vis-à-vis des animaux.Le roman, qui identifie le sort des humains à celui des animaux, permet unchangement de perspective propice à la réflexion.

Ensuite Boulle met en garde contrel’intolérance et le dogmatisme. Avec le personnage de Zaïus, on voit que lascience peut être dogmatique. Sur Soror, les idées nouvelles sont combattues etla science est dominée par l’espèce des orangs-outans qui ne fait preuve d’aucunefaculté créatrice. Elle ne fait que répéter et réécrire les théoriesscientifiques passées. Les vrais chercheurs et inventeurs que sont leschimpanzés sont obligés d’être les subalternes des orangs-outans.

L’auteur met enfin en garde contre la tropgrande dépendance vis-à-vis de facteurs réduits. Si les humains ont été vaincuspar les singes, c’est parce que ceux-ci leur étaient devenus indispensables.Par ailleurs, les hommes à force de se reposer sur leurs subalternes se sontamollis et ont perdu leur créativité et leur combativité.

Si sur Terre,nous n’utilisons pas des singes comme subalternes, nous nous reposons de plusen plus sur les machines. Beaucoup de films de science-fiction ont d’ailleurscomme scénario l’affrontement entre l’homme et la machine. L’homme est alorstoujours dépassé par ce qu’il a exploité, ce qui rejoint une réflexion plusgénérale sur les moyens et les fins.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les mises en garde de l’auteur >